Digitalisation du point de vente chez Decathlon

Decathlon poursuit la “digitalisation” de ses points de vente avec l’installation dans ses magasins des “Bornes Plus”. Des outils d’information précieux pour les clients et un appui commercial pour les vendeurs. 

Implantées en magasins, ces bornes permettent aux visiteurs d’accéder à toute l’offre de Decathlon, via Decathlon.fr. Le client retrouve la même présentation que sur le site e-commerce de l’enseigne et peut donc y consulter la totalité de la gamme.

Cette borne Plus est à la disposition des clients et des vendeurs dans les rayons, notamment ceux où la totalité de l’offre ne peut pas être présente parfois (cycles, fitness, randonnée, etc.). Clients et vendeurs y trouvent donc des informations complètes sur les produits, leur usage, ainsi que des conseils sur la pratique des sports qui les intéressent par le biais de fiches illustrées.

Dans le projet de la Borne, la plus grande innovation, c’est le rôle valorisé du vendeur, sa nouvelle relation avec le client, explique le créateur de cette borne, Alexis Brouwer. Il apprend à vendre l’intégralité de la gamme. Le plus gros du boulot est dans la tête du vendeur. C’est aussi une façon de jouer la transparence. La Borne est tournée à la fois vers le client et le vendeur. Ils partagent ensemble la même information. Il n’y a plus le comptoir entre eux avec un qui regarde l’écran et l’autre qui attend. Surtout, grâce à ces Bornes on ne dit plus jamais non au client. On lui apporte toujours la bonne réponse, une solution, oui“.

Cette digitalisation du point de vente permet par ailleurs de comparer tous les produits en même temps (prix, utilisation, disponibilité, etc.), même s’ils ne sont pas en magasin et d’accompagner le client dans toutes ses démarches, y compris dans la création d’un compte client Decathlon et la validation finale de son achat.

Elle permet également d’enregistrer sa commande, de choisir son mode de retrait de l’achat si le produit n’est pas disponible en magasin (livraison en magasin avec un code de retrait envoyé par SMS ou mail ou livraison à son domicile) puis de régler son achat en caisse en donnant son nom de compte Decathlon.

Sans doute un exemple à suivre pour le commerce de détail indépendant… mais là, pour le cou(t)p, c’est plus compliqué que pas facile..

 

Source : itrnews.com / Crédit photo : itrnews.com

Inscrivez vous à notre Newsletter

Recevez régulièrement des infos au sujet des outils pour le marketing du commerce de détail

You have Successfully Subscribed!

Share This